Centre oecuménique Saint-Marc Grenoble
http://centresaintmarc-grenoble.fr/Conference-debat-sur-l-hospitalite-choix-ou-necessite
      Conférence-débat sur l’hospitalité : choix ou nécessité ? - 2 octobre (...)

Conférence-débat sur l’hospitalité : choix ou nécessité ? - 2 octobre 2015-

Organisée par le Diaconat Protestant en lien avec la Fédération Entraide Protestante, le vendredi 2 octobre 2015.


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 12 octobre 2015
  • réagir

Malgré le choix d’un vendredi soir, plutôt dédié aux soirées spectacles, un public nombreux est venu remplir la salle du Centre Œcuménique pour écouter madame Wihtol de Wenden, directrice de recherche au CNRS, spécialiste des problèmes d’immigration à ScPo Paris et bien connue par ses interventions sur les plateaux d’information nationaux. Environ 160 personnes, de tous âges, issues des publics fréquentant le centre œcuménique (communautés protestantes, catholiques, anglicanes), mais pas seulement, ont retenu leur attention pendant les 45 minutes d’exposé de la conférencière. Après une introduction à partir d’un éditorial de Bernard Guetta qui interpellait, en mai dernier, ses auditeurs sur l’impérieuse nécessité à prendre en compte l’aspect humanitaire de ce problème dans une des régions les plus riches du monde, Madame Withol de Wenden, rappelait que l’immigration, en tant que phénomène ne concerne que 3% de la population mondiale, ce qui devrait être gérable, par des économies des états d’Amérique du Nord, de l’Europe, de la Russie qui d’ailleurs est une zone de forte immigration et de l’Australie qui sont parmi les plus riche du monde. En fait, l’Europe et la France, ne voient qu’une petite partie de ce flux, actuellement amplifié par la guerre en Syrie-Irak. Elle rappelle l’effort d’accueil considérable accompli par les pays limitrophes de la zone de conflit (Turquie, Liban, Jordanie) et souligne que l’Europe est dans une situation de mise en question de ses valeurs fondamentales. Selon elle, les choix que feront les européens quant à l’acceptation et la gestion de ces problèmes migratoires sont un indicateur de son avenir. Un choix ou une nécessité ? Visiblement, elle n’a pas voulu cliver son auditoire en répondant frontalement à la question mais elle a rappelé clairement l’apport (économique, culturel, social) qu’ont toujours constitué les peuples migrants chez ceux qui les ont accueillis. Finalement, à chacun de se déterminer ! En guise de conclusion, Catherine Wihtol de Wenden se demande si les frontières, barrières aux mouvements migratoires ont un sens dans l’univers mondialisé du XXIéme siècle. Les questions, furent dans la tonalité de cette soirée, non polémiques, avec des réponses nourries par l’intervenante. Une sélection d’ouvrages de Catherine Wihtol de Wenden était en vente au fond de la salle, dont a profité un nombreux public. Une soirée très réussie nous a-t-elle dit alors que nous la ramenions à son hôtel avant une autre conférence qu’elle devait donner le lendemain à Nice. Communiquer, communiquer pour une prise de conscience !

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Retour sur évènements

avril 2017 :

Rien pour ce mois

mars 2017 | mai 2017