Centre oecuménique Saint-Marc Grenoble
http://centresaintmarc-grenoble.fr/Les-50-ans-du-Centre-oecumenique-Saint-Marc-et-des-jeux-olympiques-d-hiver-du
      Les 50 ans du Centre oecuménique Saint-Marc et des jeux olympiques d’hiver du (...)

Les 50 ans du Centre oecuménique Saint-Marc et des jeux olympiques d’hiver du samedi 10 mars 2018


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 18 mars 2018
  • réagir
  • 0 vote

Le samedi 10 mars à 11H00 débutait la journée anniversaire des 50 ans de la création du centre œcuménique Saint Marc, en partenariat avec l’UHQM, (Union des Habitants du Quartier Malherbe), introduite par un mot d’accueil de Philippe MOUY, prête de la paroisse Sainte Trinité hébergée par le centre.
Marlyse GOMEZ, prenait le relais en traçant le cheminement historique de la création du centre et de son évolution. Partant de 1957 date de la première église Saint Marc, dans une ferme, fréquentée alors par « les catholiques du Sud », Marlyse GOMEZ a mis en perspective la genèse du projet de construction du centre, dans le contexte de l’organisation des jeux olympiques, de la volonté de l’Eglise Reformée d’être présente au sud de Grenoble, et dans l’élan de VaticanⅡet de l’essor de l’œcuménisme qu’il a suscité, citant les chevilles ouvrières du projet que furent le pasteur Paul KELLER et le prêtre Emmanuel MAGNIN, militants convaincus de l’œcuménisme. « Faire ensemble tout ce l’on peut faire ensemble, sans être obligé de tout faire ensemble » telle fut la devise insufflée par le duo pour la fondation du centre.
Le projet s’est fait en lien avec les JO et l’Union de Quartier. « Un même esprit d’ouverture, d’aventure et de découverte habitait les parties prenantes » précisait Marlyse GOMEZ. Le 26 janvier 1968, deux semaines avant l’ouverture des jeux olympiques, le centre était inauguré, première construction en France de ce type. Quelques semaines plus tard, l’Eglise Anglicane y débutait à son tour ses célébrations. Lieu d’ouverture, d’échanges, de partage et d’animations entre églises chrétiennes, il l’est aussi avec les associations du quartier et notamment l’UHQM, depuis l’origine. 1991 a vu la création de l’Association du Centre Œcuménique en charge d’assurer sa gestion et son fonctionnement, dont Marlyse GOMEZ fut la présidente durant 14 ans à partir de 1999.
L’introduction de cette journée anniversaire se poursuivait avec les interventions de Loïc LAGADEC, vicaire général, Joël GEISER, David BAILEY pour l’Eglise Anglicane, Marc ROSELLI, président de l’UHQM. L’auditoire était ensuite invité à découvrir les quatre différentes expositions déployées pour l’occasion dans le Grand Espace, et à se retrouver autour d’un apéritif.
Un forum animé par René SCHAERER, débutait l’après-midi, alors qu’en parallèle, un « courseton » se déroulait en extérieur, ouvert à tous, organisé par la Maison de l’Habitat.
Le forum était réparti en quatre temps : histoire factuelle du centre ; projets des églises membres et hébergées ; ouverture sur la cité et le quartier ; avenir du centre. Structurés d’exposés et de témoignages d’acteurs et de bénévoles ayant œuvrés ou œuvrant encore aux animations et aux destinées du centre, et de représentants de l’UHQM, ces tableaux ont ravivé la mémoire de ce lieu, matérialisé le chemin parcouru, des difficultés surmontées. Henri CALLIES, actuel président du centre, a évoqué ce qui constitue pour lui le point d’orgues de la dimension œcuménique du centre, la célébration œcuménique au Sacré Cœur des 500ans de Luther en mars 2017, au cours de laquelle ont été échangés des mots de réconciliation entre églises. Il a ensuite apporté un éclairage sur les nouvelles orientations du centre en gestation, travaillées par les églises.
Après un interlude conté, un tour d’horizon d’une huitaine de stands présents en lien avec la montagne, l’environnement, l’entraide et l’humanitaire a été fait avec leurs animateurs, le public ayant ensuite pu les visiter à son gré.
La journée s’est terminée avec une table ronde animée par Nicolas MOURGUES, pasteur et animateur régional jeunesse, réunissant Pierre FRAPPAT, adjoint au maire de Grenoble, Michel DESTOT dans le cadre de l’accompagnement en montagne de jeunes en difficultés, Hugues CHARDONNET, médecin, guide de montagne, bénévole de l’association « 80-4000 solidaires », et Denis MÜLLER pasteur. Chacun s’est exprimé sur le thème interrogatif : « la montagne, un lieu qui nous élève et nous unit ? »
Le lendemain une célébration œcuménique a clos cet anniversaire, devant une large assemblée des églises impliquées dans le centre Saint Marc.

Philippe BONHOURE

Voir le dossier de presse ci-après :

Allocution du pasteur Joël GEISER ci-après :

Voir l’article du Dauphiné Libéré du 11/3/2018

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Retour sur évènements