Centre oecuménique Saint-Marc Grenoble
http://centresaintmarc-grenoble.fr/Conference-du-13-octobre-2016-sur-rendre-justice-avec-Guy-Aurenche
      Conférence du 13 octobre 2016 sur "rendre justice" avec Guy Aurenche

Conférence du 13 octobre 2016 sur "rendre justice" avec Guy Aurenche


  • Télécharger l'article au format PDF Imprimer cet article
  • 23 octobre 2016
  • réagir

Quel beau témoignage, jeudi dernier à St Marc, de Guy Aurenche, « avocat de l’espérance » ! Il a mené de front une carrière d’avocat et de militant des droits de l’homme, d’abord à travers son engagement contre la torture au sein de l’ACAT (Action des chrétiens pour l’abolition de la torture), dont il fut longtemps président. « Cette aventure a changé ma vie par le choc que je reçus en découvrant la réalité tortionnaire. Comment une personne peut-elle décider de « tordre » une autre personne ? » Puis il a poursuivi ce combat pour la justice contre tout ce qui bafoue ou défigure l’homme comme président du CCFD-Terre solidaire.
Au cours de ces responsabilités, il n’a cessé de visiter les lieux de la planète où des hommes, des femmes et des enfants souffrent et peinent. Sa foi n’est pas quelque chose de surajouté. C’est dans les actions de solidarité qu’il découvre un ciel plus grand. « L’amour de Dieu signifie pour moi : Lève-toi et marche ! » déclare-t-il, fortifié dans sa foi en un Dieu aimant. Et il poursuit : « Je suis convaincu que Dieu a du mal avec le mal. Il souffre avec l’homme supplicié comme il souffre avec le malade. Il souffre dans les salles de torture » (P. 89-90).
Homme de la parole, Guy Aurenche croit en la parole au service de la justice, « une parole qui résonne sur la terre comme au ciel ». Mais pour lui, pas question d’être le porte-parole des « sans-voix » comme on dit souvent. « C’est la société qui n’a pas d’oreille pour entendre ceux dont la voix est affaiblie par la misère. Tous ont une voix. Aider les plus silencieux, les plus fragiles, à se faire entendre devrait être justement une de nos premières tâches » (P. 73).
Et en même temps, porté par l’écoute et le dialogue, il n’hésite pas à recevoir et à travailler cette Parole qu’est l’Évangile. « La Parole d’un Dieu qui souffre des injustices subies par tant de ses enfants invite à la fois à une conversion personnelle, à des changements de conduite et à des réformes sociales. Elle est transformatrice » (P. 68).
Vous avez manqué ce témoignage ? Pas de problème. Vous le retrouverez dans son dernier livre intitulé : « Justice sur la terre comme au ciel ». Une perle sur notre route.

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Retour sur évènements

mai 2017 :

Rien pour ce mois

avril 2017 | juin 2017