Centre oecuménique Saint-Marc Grenoble
http://centresaintmarc-grenoble.fr/Conference-sur-Lucas-Cranach-peint-Martin-Luther-du-17-mai-2017
      Conférence sur Lucas Cranach peint Martin Luther du 17 mai 2017

Conférence sur Lucas Cranach peint Martin Luther du 17 mai 2017


Le groupe Racines Huguenotes de l’Eglise protestante unie de Grenoble nous invitait à une conférence sur "Lucas Cranach peint Martin Luther" par les pasteurs Jean Arbogast et Christian Kempf.
Après un repas très convivial nous avons assisté à la conférence, conférence très structurée illustrée d’un diaporama et qui comportait trois parties.
* dans la première étaient exposées les raisons du choix de l’atelier Cranach pour ces représentations. En ce début de XVème siècle Luther commençait à avoir une certaine notoriété dans la région de Wittemberg, ville importante de la Saxe. En 1520 le peintre Albrecht Dürer avait exprimé le désir de rencontrer Luther et de faire son portrait, mais l’électeur de Saxe voulant garder un "droit à l’image" préféra confier cette tâche à Lucas Cranach, éminent peintre de la cour de Saxe. Ce sont donc les Cranach, père et fils, qui ont élaboré la majorité des images de Luther, images qui diffusées par la toute nouvelle technique de l’imprimerie ont accompagné la circulation de ses idées.
* dans la deuxième partie les images sont regroupées par thèmes, nous remettant en mémoire la biographie de Luther. Luther jeune moine, Luther se cachant à Wartbourg après la diffusion des "95 thèses", Luther et sa femme, Luther et Mélanchton, Luther à l’université.... Nous voyons ainsi que la figure de Luther évolue progressivement de simple moine, éclairé par la parole divine au réformateur de l’Eglise à la corpulente stature.
* la dernière partie porte sur la diffusion de ces images au cours des siècles et jusqu’à maintenant. Déjà au XVIème les images de Luther étaient partout, sur des tableaux, sur des feuilles volantes, elles illustraient ses ouvrages et la Bible. Au cours des siècles suivants elles ont été reprises et réinterprétées, créant une identité luthérienne. Nous les trouvons de nos jours sur des objets publicitaires et même en playmobil !

En conclusion une soirée enrichissante et attrayante que 70 personnes ont suivie avec grand intérêt.

Michèle Dolino

Réagir à cet articleRéagir à cet article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.



Retour sur évènements

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017